Home Actualité Brigitte Prados ou la détermination d’une « artisan écrivain « 

Brigitte Prados ou la détermination d’une « artisan écrivain « 

353
1
SHARE

Auteurs : exigez l’exigence !

Ecrire un roman, un recueil de nouvelles ou un livre de développement personnel n’est pas une mince affaire et si un français sur trois rêve de prendre la plume, peu d’entre eux réussissent à aller au bout de leurs envies.
Vous faites partie de ceux-là. Pour votre détermination et votre volonté, nous vous félicitons, vous appartenez à la grande famille des écrivains de France et ce n’est pas rien. Mais force est de constater que vous ne mettez pas tous votre passion de l’écriture au même niveau dans vos existence et cela est bien humain. D’aucuns en font un passe-temps bien agréable, d’autres envisagent l’écriture comme une vocation et certains se mobilisent pour en faire une véritable activité professionnelle.

Autant d’auteurs, autant de vies et autant de degré d’exigence.

Brigitte Prados - écrivain - artisan Nombre7Brigitte Prados, une auteure qui ne laisse rien au hasard

Lorsque Gilles a croisé Brigitte Prados, il a été frappé, me dit-il, non seulement par la qualité de son roman, l’Entre-Deux Bobby, mais aussi par l’exigence qui émanait de son discours et de son travail de romancière. Intriguée, j’ai voulu comprendre. Un appel téléphonique plus tard, j’ai su.

************

Boby Lapointe - écrivain - artisanBrigitte est passée maîtresse du détail. Des signes de ponctuation au choix des mots en passant par les onomatopées ou les conjonctions de coordination, Brigitte scrute tous les signes composant ces romans. Elle s’attache à ce chaque caractère corresponde en tous points à ce qu’elle veut transmettre. Le bon mot, la bonne expression, la bonne formule pour une écriture fluide qui touche le cœur sans détour de ses lecteurs et lectrices.
Brigitte ne conçoit pas que son texte ne soit pas compréhensible à la première lecture et comme elle l’exige étoffé, c’est un travail de longue haleine auquel elle se livre avant chaque parution.

************

Elle écrit, elle laisse reposer son texte. Une semaine, deux et parfois, le temps se compte en mois. Ces pauses répétitives lui permettent de revenir à son texte avec un nouveau regard, une fraîcheur que les auteurs perdent naturellement lorsqu’ils passent trop de temps avec leurs personnages. Brigitte me disait qu’elle pouvait comparer son travail à celui d’un marathonien … qui ne peut connaître de faiblesse tout au long de la course s’il veut gagner. Pour Brigitte, c’est identique, hors de question que son roman ne soit pas bon du début à la fin. Ce n’est qu’à ce prix qu’elle remporte la victoire : la satisfaction d’avoir donné le meilleur d’elle-même.

************

Brigitte Prados Nombre7Comme Brigitte ne craint pas de se confronter à ses yeux infaillibles, elle ne craint pas de se confronter aux critiques négatives. Et contrairement à beaucoup d’écrivains qui se construisent une carapace pour mieux affronter les critiques, Brigitte les recherche et même parfois les provoque un peu. Non qu’elle soit maso – je vous assure que notre conversation téléphonique ne m’a pas donné cette impression – mais c’est pour elle, une façon de progresser et d’atteindre son besoin et son exigence d’une écriture légère, fluide, ciselée.

************

Devant une auteure aussi pointilleuse, je l’ai interrogée sur sa relation aux autres et notamment avec les gens avec laquelle elle travaille… Et Brigitte de me décrire la bienveillance, le professionnalisme et la réactivité qu’elle trouve en chacun des membres de l’équipe de Nombre7.
Je n’en doutais pas mais c’est avec un petit ouf de soulagement que j’ai raccroché 🙂

Olivia Mahieu – Rédactrice web chez Nombre7 Editions

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here