Home La vie des auteurs Ego-Trip de l’auteur

Ego-Trip de l’auteur

135
0
SHARE

Moi ! Je ! ou comment les écrivains s’adonnent avec délice au jeu de l’ego-trip !

Je vois certains et certaines commencer à grincer des dents dans l’assistance … vous vous reconnaissez dans ces quelques mots ???

Allons, j’ai à peine commencé mon propos que vous vous insurgez déjà … aurais-je mis le doigt où ça fait mal ?

Quant aux autres, qui pensent que ce billet ne les concerne pas … je vous vois aussi et vous prie de bien vouloir revenir à la table des festivités. Ne partez pas trop vite, qui sait, vous pourriez vous sentir concerné aussi.  

Comment ça ? les auteurs seraient des divas à l’égo démesuré et parfois difficile à gérer ?
Ne nous faites pas dire ce que l’on ne pense pas mais il est vrai que parfois, lorsque nous travaillons avec vous… nous pourrions être tentés de penser que certains et certaines ont perdu un peu le sens de la modestie. Voyez comme nous prenons des pincettes !!

Mais vous le savez, chez Nombre7, nous n’avons pas la langue dans notre poche et parfois, oui c’est vrai, nous subissons quelques caprices. Telle RDV de dédicace n’est pas suffisamment chic, telle attention portée à vos appels n’est pas totale… ou ce qui est le plus préjudiciable à l’ensemble de notre communauté d’auteurs, lorsque des engagements sur des événements négociés de haute lutte par notre équipe… il n’y ait personne au RDV avec un stand Nombre7 vide. ATTENTION à la Blackliste!

Heureusement, ce n’est pas notre quotidien et vous êtes la plupart du temps d’adorables êtres civilisés 🙂

Le pouvoir du livre sur son auteur

Cette aura que le livre confère sur son auteur est assez incroyable… Aussitôt le livre publié, l’individu est consacré auteur et son premier public de lui accoler une lumière diffuse autour de son être, celle de la vedette, de la star, de celui ou celle qui a été au bout de son rêve et qui tient entre ses mains le Saint Graal !

Bien sûr, pour l’auteur, son livre est son bébé. Né d’un accouchement souvent dans la douleur, fait d’heures blanches penchées sur son clavier, le stylo entre les dents, l’imagination en marche et prêt à mordre ou à pleurer si les mots ne viennent pas.
Ces semaines de travail acharné rendent parfois un peu irritable et certains peuvent prendre un peu trop à cœur la suite… d’où quelques exigences un  peu disproportionnées.

Pour autant, notre engagement est total alors merci de ne pas nous jetez de pierres. 

Ce qui fait l’auteur n’est pas le livre en soi, mais bien la Qualité ! celle du livre et celle de la Personne.

Et ce n’est pas donné à tout le monde d’écrire un bon et bel ouvrage. Voilà un exercice difficile, compliqué, engageant, vivifiant ! Et on vous l’accorde, lorsque le bouquin est bon, très bon, excellent, on peut comprendre certains caprices de divas 🙂

Olivia Mahieu – Rédactrice web chez Nombre7 Editions