Home Actualité De notre intégrité – Nombre7

De notre intégrité – Nombre7

738
1
SHARE

Un petit article différent aujourd’hui. J’avais en effet envie de vous parler de mon expérience de rédactrice au sein de votre maison d’édition préférée et plus précisément de ma rencontre avec Christophe, Gilles et les filles qui les accompagnent dans leur développement.

Rédactrice chez Nombre7 : une expérience humaine

Depuis plus d’un an, je rédige les billets que vous lisez avec avidité – je le sais – sur le blog Agora de Nombre7. Je m’occupe également des partenariats avec les influenceurs et durant quelque temps, j’ai rédigé vos 4èmes de couverture. Une mission qui ne m’occupe pas à plein temps bien entendu, mais à laquelle je suis très attachée.

Christophe Lagondès Nombre7 éditions

En toute honnêteté, j’aime travailler pour Nombre7, c’est même l’un de mes clients chouchous.

Gilles Arnoult Nombre7 éditions

J’aime quand Gilles me demande de lâcher la bride sur mes articles et que je peux jouer de la provocation 😉 .


J’aime lorsque nous passons du temps à penser à nos prochaines publications, lorsqu’il me parle des nouveautés à paraître et des nouveaux auteurs qu’il a rencontrés.

Par contre, il ne veut pas que j’écrive sur l’écriture inclusive et ça m’éneeeeeeeerve!!!

Il n’est pas question ici de vous raconter comment j’organise mon boulot – cela n’a aucun intérêt pour vous.
En revanche, je voulais, non pas jeter des fleurs à l’équipe nîmoise – point trop n’en faut non plus – mais vous transmettre tout le plaisir que j’ai de travailler avec elle. Des clients, j’en ai croisés pas mal dans mon expérience de consultante freelance et peu sont aussi humains et attachants que Christophe et Gilles.

Christophe et Gilles, les coeurs battants de Nombre7

Ces deux-là ont une considération de leur job – une passion, presque une mission divine – que j’ai rarement rencontrée. Bien évidemment, ils sont là pour faire tourner une entreprise et forcément, de l’argent est en jeu, pouvant faire penser que leurs efforts de proximité ne sont qu’un leurre économique. Mais je vous assure qu’avec eux, il n’en est rien.
S’il y a chez eux souci de rentabilité comme chez tous les patrons de PME, il ne va jamais à l’encontre du désir sincère qu’ils ont de valoriser les auteurs et leurs ouvrages.

Christophe et Gilles sont animés d’un véritable engagement

Intégrité Nombre7

c’est à la fois leur force et leur faiblesse. Je les ai vu, tous les deux profondément touchés, quand pour l’un, un organisme professionnel n’a pas voulu ou su reconnaître leur travail d‘éditeur et pour l’autre, lorsqu’un auteur en devenir a remis en cause son intégrité intellectuelle. Touchés coulés, échec et mat dans leur cœur.

Heureusement, les deux hommes savent rebondir mais chaque coup de couteau – car c’est vraiment comme ça qu’ils vivent la remise en cause de leur intégrité – marque un peu plus leurs traits et alourdit leurs épaules …

Une belle équipe

Si l’équipe de Nombre7 prend plaisir à vous accompagner, à vous soutenir dans vos actions de promotions, elle souhaite aussi que vous preniez votre destin en main et que vous soyez vous-même acteur de votre réussite… ou de votre échec. C’est un risque que vous prenez dès la signature du contrat d’édition. Mais vous ne pouvez l’ignorer n’est-ce-pas ?

Vous pouvez bien entendu trouver de meilleurs échos chez d’autres maisons d’édition, il y en a pléthore en France mais dans peu d’entres elles vous rencontrerez des Christophe et des Gilles. Et Jade, Clémence, Sarah, Olivier et Émeline également. Et toutes les autres talents qui les accompagnent au quotidien.

Comment ça j’en fais trop ?

Quand j’aime, j’ai tendance à m’enflammer c’est vrai mais je vous assure que travailler avec Nombre7 est un bonheur sans cesse renouvelé et j’espère que c’est le cas pour chacun d’entre vous.

Mais bon, tout ça reste entre nous bien sûr. Ne dites rien à Gilles ou à Christophe, ils vont prendre la grosse tête !

Olivia Mahieu – Rédactrice web chez Nombre7 Editions

PS : Et si l’écriture inclusive vous intéresse, faites-le savoir à Gilles. Si nous sommes plusieurs, ça peut fonctionner 😉

1 COMMENT

Comments are closed.