Home La vie des auteurs Les auteurs de Nombre7 se mettent à nu !

Les auteurs de Nombre7 se mettent à nu !

323
0
SHARE

Quand les auteurs de Nombre7 se mettent à nu !

Écrire est toujours une façon de se mettre à nu, de se dévoiler intimement … Que ce soit dans l’écriture d’autofiction ou dans la création d’une fiction pure, dès lors qu’un auteur prend sa plume, il livre aux autres quelque chose qui relève du domaine de l’intimité. Si l’on sait lire entre les lignes, on décèle toujours quelque chose de son auteur, de sa personnalité, de ses joies et de ses angoisses.

Parfois, il n’est nul besoin de savoir lire entre les lignes tant l’auteur se livre sans fard et sans limites à ses lecteurs. Secrets de famille, intimité sexuelle, moments de vie très personnels … certains écrivains ne cachent rien de leur parcours, de leurs blessures, de leurs failles et couchent sur le papier le pire de leur existence.
Ce pire existe chez nous tous bien évidemment mais peu d’entre nous sont capables – ou possèdent l’envie – de le dévoiler au plus grand nombre.

Des auteurs intrépides ou courageux ?

initimité auteurDevant des auteurs qui livrent tout, plusieurs attitudes possibles. On va retrouver les choqués de tant d’impudeur, qui pensent que le linge sale doit rester en famille, les gênés qui ne savent plus sur quel pied danser parce que l’histoire qu’ils ont entre les mains les renvoie à la leur, les voyeurs attirés par les petites phrases chocs, les curieux qui font fi de leurs propres croyances et les admirateurs, étonnés et touchés par le courage de l’auteur.

Se mettre à nu, est-ce une forme de courage ou d’inconscience ?

Chez Nombre7, les compétences ça ne manque pas mais psy, nous ne faisons pas encore. Bien que nous ayons besoin d’une bonne dose de psychologie parfois pour vous accompagner vers l’édition de vos ouvrages 😉

Nous ne sommes donc pas psy mais nous vous connaissons bien et nous avons compris, depuis toutes ces années à être à vos côtés, que la démarche d’écriture n‘est jamais anodine. Elle répond toujours à un impératif, comme un trop-plein qui ne demande qu’à sortir avant de déborder et parfois faire des dégâts.

On évoque l’idée de choisir de se mettre à nu mais le choix paraît bien faible en réalité. Il est bien plus souvent question de nécessité absolue plutôt que d’un choix. Regardez le roman “le lambeau” de Philippe Lançon qui raconte l’attaque de Charlie Hebdo en 2013 dont il a été victime. Il y a laissé nombreux de ses amis et une partie de son visage, réduit en bouillie. Avait-il le choix de témoigner ou était-ce une question de survie ?

Régine Fournon nombre7
Régine Fournon
Anne-marie Perreau nombre7
Langes de Verre de Anne-Marie Perreau

Chez Nombre7, nous avons nous aussi nos auteurs courageux. On pense notamment à Régine Fournon qui livre joliment des instants de sa vie sexuelle alors qu’elle n’est plus un toute jeune femme ou encore Anne-Marie Perreau qui lève le voile sur la naissance de son fils, dans un parcours médical long et difficile.

Chacun sera libre d’en penser ce qu’il veut mais nul ne restera indifférent face à ces femmes déterminées qui au-delà de se raconter, délivrent un témoignage de vie et sont animées d’un fort besoin d’aider d’autres femmes à affronter les situations qui les ont faites souffrir.

Lorsqu’un auteur se met à nu, c’est surtout un beau geste d’amour.

Olivia Mahieu – Rédactrice web chez Nombre7 Editions