Home Actualité Cindy Sander, récit d’une fille qui veut vivre ses rêves

Cindy Sander, récit d’une fille qui veut vivre ses rêves

346
0
SHARE
Cindy Sander

Qui ne se souvient pas de ce Papillon de lumière qui a tant fait parler de lui à la fin des années 2000 ?

Prenez une jeune femme, pleine de rêves, une émission de télé-crochet avec un jury acerbe, une chanson, moquée mais qui reste dans les mémoires et vous avez là tous les ingrédients nécessaires à la fabrication d’un buzz que la presse people aime rabâcher sans cesse.

Plusieurs années après, Cindy Sander, discrète un long moment, revient au premier plan, avec un livre, une autobiographie ou plutôt un récit de vie comme elle préfère le dénommer.

Une véritable renaissance.

Cindy Sander Le Livre

Nous sommes heureux d’accompagner ce renouveau et de publier De l’ombre à la lumière.


A cette occasion, nous avons posé nos questions indiscrètes à Cindy Sander.

Cindy, votre nom reste dans nos mémoires mais peu finalement connaissent l’histoire qui vous a fait connaître du grand public. Pouvez-vous nous raconter ?

J’ai toujours eu beaucoup de rêves, liés au domaine artistique. Je me voyais bien patineuse artistique, danseuse et bien sûr chanteuse. J’avais envie d’apporter de la joie aux gens et je voyais, lorsque j’écumais les scènes, que c’était le cas lorsque je chantais. Le public était touché, je le voyais dans les yeux, les sourires… alors j’ai eu envie d’aller plus loin et de me présenter au casting de la Nouvelle Star, une émission de télé-crochet.

Et cela n’a pas fonctionné comme prévu.

J’ai été moquée, humiliée… cette période fut très violente surtout que je m’accrochais à mes rêves et continuais à proposer mes chansons. On me voyait souvent, je commençais à me faire un nom et pourtant, les attaques étaient toujours là.
Je les trouvaient injustes. Pourquoi me faire tant de mal alors que je souhaitais juste chanter, être heureuse et faire plaisir aux autres ?

Cette histoire qui est arrivée malheureusement à bien d’autres dans le domaine de la chanson mérite-t-elle finalement d’être racontée ?

Attention, ce livre n’est pas le récit de mes mésaventures à la Nouvelle Star !
Dans ce livre, je vais bien au-delà puisque je livre des éléments de mon enfance, de mon adolescence.
J’ai un parcours fait de souffrances. Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières mais c’est un fait, j’ai vécu de nombreuses épreuves de vie, de nombreux deuils et pourtant je suis toujours debout !

J’ai caché pendant près de 40 ans mes failles à ma famille, mes amis. Ils n’ont jamais rien su de mes larmes, je ne montrais que la Cindy souriante, forte, combative. Pourtant, au fond de moi, j’étais abîmée, fatiguée mais toujours avec cette petite flamme qui me portait et cette volonté de m’en sortir et de vivre mes rêves.

C’est pourquoi j’ai écrit ce livre. Je suis certaine que beaucoup vont se retrouver dans mes maux/mots. J’ai envie de leur dire que l’on peut y arriver, qu’il ne faut jamais baisser les bras, oser être soi et toujours y croire.

Ce livre est-il né d’un déclic ?

Oui, le décès de mon frère il y a deux ans et demi. A ce moment-là, j’ai commencé à ouvrir les yeux sur la vie et mes souffrances. Je ne pouvais plus vivre de cette façon, il fallait que je me révèle, que j’affronte mes peurs.

Ce livre a été une véritable thérapie, une bulle d’oxygène. Poser les mots m’a permis de me reconstruire. Je suis aujourd’hui pleinement moi, heureuse, apaisée.

Vos souffrances sont celles notamment des violences que vous avez vécues lors de votre médiatisation. Vous n’hésitez pourtant pas à vous exposer à nouveau …

Je sais que je vais être encore attaquée, que certains vont dire que je cherche à gagner de l’argent ou faire le buzz. Et que l’on va s’en prendre indirectement à ma famille.

A l’époque de la Nouvelle Star, ma famille a beaucoup souffert aussi de cette exposition.

Ils ont été touchés par les attaques, les moqueries, j’ai passé des semaines enfermée à pleurer … Les méchancetés ont été bien au-delà de moi et n’ont épargnées aucun de mes proches, c’était difficile.

Pourtant aujourd’hui, nous sommes prêts ! J’ai construit une bulle de bienveillance autour de moi, autour de mon fils, de mon mari et rien ne peut plus nous atteindre.


Je suis forte, ils le sont aussi.

Cindy Sander et Thierry Mugler

Mon public me porte aussi. Même si je me suis éloignée de la France durant trois ans pour travailler avec Thierry Mugler à Berlin, je suis toujours suivie en France.

Ce qui me touche beaucoup, c’est de recevoir des témoignages de personnes qui se moquaient de moi en 2008 et qui maintenant, ont appris à me connaître, m’apprécient et s’excusent de m’avoir blessée. Je reçois beaucoup de messages en ce sens. Certainement sentent-ils tout l’amour que j’ai à donner !

A un moment, certains m’ont encouragée à changer de nom. Hors de question. J’assume qui je suis, ce que j’ai vécu.

Papillon de lumière

Je suis Cindy Sander, forte et fière

Quels sont vos rêves aujourd’hui ?

Ce livre en est un. Je suis tellement heureuse de sa publication ! Et s’il pouvait être adapté sur les écrans, ce serait incroyable !!

J’ai très envie de renouer avec mon public français, je vais revenir sur scène dès que possible. Et je ne ferme pas la porte à la télévision, même si j’ai refusé de très nombreuses propositions ces dernières années mais un Danse avec les Stars ou une place de juré dans une émission musicale m’emballerait vraiment. Pour qu’à mon tour, je puisse aider, guider et accompagner avec passion et bienveillance.

Cindy Sander news

J’espère que Nombre7 me portera chance ! C’est notamment pour une raison spirituelle que j’ai choisi Nombre7, ce chiffre me parle beaucoup, depuis le décès de mon frère.
La spiritualité m’accompagne souvent et lorsque j’ai croisé la route de votre maison d’édition, j’y ai vu un signe.

Olivia Mahieu
Rédactrice Web – Nombre7