Les 7 questions de Georges Vierne.

Avec Grisou, Œil Pour Œil, Moins Huit ! ou plus récemment, Kathleen « l’appel de la terre », Georges Vierne enchaîne les publications chez Nombre7. Ses sept romans offrent des récits fictionnels ou plus biographiques, des paysages historiques ou plus personnels. Ils explorent de nombreuses thématiques aussi variées qu’originales !

Ainsi, à l’occasion de la sortie de Kathleen « l’appel de la terre » en novembre 2020, nous lui avons posé (à distance !), nos fameuses 7 questions.

L'auteur Georges Vierne
Quel est le dernier livre que vous ayez lu ?

Disparitions de Nicole Mallassagne ! Dans un tout autre style, La Nécessaire transgression de Coralie Pirez-Moysan également.

Vous êtes plutôt écriture manuelle ou ordinateur ?

Ordinateur ! Je peux prendre des notes dans mes cahiers ou dans ma tête pour retranscrire tout cela, l’ordinateur est mon allié.

Quelle est votre fréquence d’écriture ?

Je travaille parfois sur deux manuscrits simultanément. La fréquence est donc variable car je peux très bien écrire tous les jours comme m’arrêter plusieurs semaines si nécessaire.

Quel est le personnage qui vous inspire le plus ?

Alexandre Dumas. Il m’a beaucoup inspiré notamment avec le Comte de Monte-Cristo. Les valeurs qui y sont transmises comme l’honneur retrouvé ou les thèmes abordés comme la vengeance.

Quelle est votre expression favorite ?

« Je n’aurai pas le temps » ! de Michel Fugain. J’essaie au quotidien de faire de mon mieux pour remplir les petites missions qui nous incombent, surtout pour aider ou faire plaisir à ses proches. Mais très souvent nous manquons de temps ! (rires)

Une citation de votre dernier ouvrage ?

La nounou (Mamoune) qui braque l’ex-mari de Kathleen (mon personnage principal) et qui dit « Toi, le gitan, tu as intérêt à déguerpir car j’ai deux chevrotines, si je te rate au premier coup, je t’aurai au second ! »

Et enfin, si vous deviez donner envie de lire votre livre en une phrase ?

C’est une femme qui a du courage et qui réussit face au machisme du milieu agricole…

Prochain rendez-vous : vendredi prochain ! Nous retrouverons une écrivaine engagée qui parsème nos chemins de petits bonheurs…