Home Actualité T’as le look Coco !

T’as le look Coco !

2436
1
SHARE

Ou comment l’habit fait le moine, même lorsque l’on écrit des bouquins !

Petit jeu : qu’ont en commun Isabelle Adjani, les Daft Punk, Christophe Barbier, François Fillon, Chantal Thomass, Polnareff et Michou ?

Et comme nous sommes en période de bac, je relève les copies immédiatement !

Vous aurez vite compris où je veux en venir : ces artistes ont un commun, un look.
Pas forcément très original ou extravagant. Et à bien y regarder, c’est bien souvent dans l’accessoire que se cache l’allure.

Souvenez-vous d’Isabelle Adjani…

qui, lorsqu’elle était interrogée par les journalistes sur sa manie de porter sans cesse des lunettes de soleil, disait que c’était pour elle sa façon de “montrer tout ce qu’elle voulait cacher”.
Rappelez-vous ce journaliste Christophe Barbier, toujours avec son écharpe rouge, même en plein été, Michou tout de bleu vêtu, Polnareff avec ses lunettes XXL, Chantal Thomas toujours coiffée de la même façon, François Fillon avec ses chaussettes rouges, les Daft Punk avec leur masque … si on peut oublier selon sa sensibilité et ses goûts assez vite leurs discographies, réalisations, derniers films … on n’oublie jamais qui ils sont.
Qu’on les aime ou non, ils ont tous réussi le pari d’incarner leur personnage.

Mystérieux, loufoque, créatif, discret, érudit, sexy, intellectuel, campagnard … il existe mille et une façon de montrer au monde qui l’on est avec parfois un seul accessoire.

Quand le look booste les ventes de bouquins !

On pourrait penser que le milieu de la littérature échappe à la mode, or il n’en est rien.
Voyez Amélie Nothomb avec ses tenues incroyables.

Ce qu’il y a de meilleur dans la biographie d’un auteur, ce n’est pas le récit de ses aventures, mais l’histoire de son style


Vladimir Nabokov
Écrivain

En quoi la mode a-t-elle un impact sur la vente de vos bouquins ? Le raccourci est un peu rapide il est vrai mais dans une société de l’image, vos looks restent dans l’esprit de vos lecteurs ou des personnes que vous croisez sur les salons, bien plus que le titre de votre dernier roman. Je sais, c’est un peu difficile à avaler mais c’est pourtant véridique.

Revenons un peu en arrière avec l’article consacré à Laura Nicoli, cheffe de secteur livres du Cultura de St-Aunes. Elle nous donnait quelques clés pour ne pas passer inaperçu en magasin et l’un des conseils qu’elle vous donnait était d’incarner vos écrits, vos personnages, vos romans.

Certains.nes d’entre vous l’ont très bien compris et jouent de leurs accessoires pour marquer les esprits avec beaucoup d’élégance.

Laure Emmanuelle Lasserre - mode des auteurs

Citons notamment Laure Emmanuelle Lasserre qui ose la robe de cour du Moyen- Âge – son domaine, la fantasy lui permet d’oser quelques exubérances.

Pauline Hirschauer qui porte en dédicace une robe chasuble, un bandeau dans les cheveux et une fleur passée derrière l’oreille, Pierre-Etienne Maincent et sa collection d’amples écharpes, ou encore Alain Martin qui arbore sur les salons du livre sa tenue chemise noire et cravate multicolore.

Sans se déguiser, ces auteurs ont pris le parti d’ajouter la mode à leur présentation, une jolie façon de se distinguer de la concurrence.

Alors, qu’elle sera dorénavant votre look fétiche ?

Olivia Mahieu – Rédactrice web chez Nombre7 Editions

1 COMMENT

  1. Sinon, le dentier de travers et la chemise sale, ça marche aussi (pour houellbecq !)
    Excellent article, comme d’habitude
    Merci pour vos conseils, je file dégoter la perle rare dans mes placards

    Floriana

Comments are closed.