Ecrivez, communiquez !!

Bien sûr, il y a la maladie, la peur pour soi, pour ses proches.
Bien sûr, il y a ces incertitudes : quand ressortirons-nous ? quand pourrons-nous serrer nos amis et notre famille dans nos bras ?
Bien sûr, il y a ces appartements un peu trop petits, sans terrasses ou sans balcons
Bien sûr, il y a la peur du lendemain
Bien sûr, il y a le télé-travail et l’école à la maison

Mais il y a aussi l’énergie du printemps, celle des soignants qui ne lâchent jamais rien, celle de cette parenthèse où les journées sont à réinventer, celle des moments en famille alors que nous nous plaignions de n’avoir jamais le temps … cette énergie est là, ne la négligez pas !

La littérature c’est ça aussi, cette dichotomie entre le bien et le mal, le sombre et la lumière, la maladie et l’espoir … rappelez-vous vos romans préférés … n’ont-ils pas été écrit dans la tourmente ?

La littérature, c’est de la communication.

Et vous avez ce grand avantage d’avoir à votre disposition de nombreux supports pour communiquer. Vos romans, nouvelles, recueils mais aussi les réseaux sociaux. Nous n’insisterons jamais assez : allez chercher vos lecteurs là où ils se trouvent !!

Edition numérique

Vous écrivez pour de jeunes gens ? Investissez Tik-Tok et Snapchat !
Votre domaine de prédilection est le développement personnel ? Vos lectrices sont sur Instagram !
Votre cible est plus traditionnelle ? Go sur Facebook !

Si les salons du livre sont tous en suspens, ce n’est pas le cas des réseaux sociaux. Disponibles, plus que jamais consultés pendant cette période, c’est le moment de vous lancer, de vous mettre en avant, de vous dévoiler !

dévoilez-vous

Dévoilez-vous !

Alors que les lecteurs sont en manque de librairies et de nouvelles pages, à vous de leur donner envie de vous découvrir dès que le confinement sera levé. De mon côté, j’ai déjà allongé ma liste de livres à lire … uniquement avec des auteurs découverts sur Instagram ces 3 dernières semaines.
La plupart du temps, ce sont les personnalités qui m’intéressent en premier lieu comme Lili Barbery qui propose tous les soirs gratuitement une 1 heure de méditation en live sur Instagram qui regroupe plus de 8000 participants ! J’ai hâte de découvrir son parcours, qu’elle décrit dans son dernier livre.
J’ai très envie aussi de découvrir le livre de Grégory Pouy, dont j’écoute le podcast Vlan ! tous les soirs en faisant mes fameux cookies. Je ne peux pas l’obtenir maintenant mais je me précipiterai sur cette nouveauté dès que le confinement sera terminé !

Aurais-je acheté ces livres sans le confinement ? certainement pas ! Je n’aurai certainement pas fait de séances de méditation et certainement écouter moins de podcast …

Profitez de cette énergie, celle du désespoir peut-être, mais celle qui fait bouger les lignes. !

Et n’oubliez pas que nous lecteurs, n’achetons pas seulement un livre, mais bien un parcours de vie, une histoire, une personnalité, un auteur !

Lâchez-vous et faites de ce confinement le moment de votre re-naissance littéraire.

Olivia Mahieu
Rédactrice Web – Nombre7

PS : on déconseille toutefois les journaux de confinement … qui aura envie de lire la vie des enfermés alors que nous aurons soif de soleil, d’apéros et de terrasses ?


Gilles Arnoult

Éditeur et Directeur chez Nombre7 Editions, c'est un parcours multiple qui m'amène aujourd'hui à intervenir dans cet environnement littéraire qui m’a accompagné toute ma vie. Je suis à présent acteur de ce secteur avec un projet destiné à faire émerger de nouveaux auteurs et définir une "nouvelle frontière" pour l'édition.