Home La vie des auteurs Nicole Gil-Rivière, de la mode à la littérature jeunesse avec Berthe-Poule

Nicole Gil-Rivière, de la mode à la littérature jeunesse avec Berthe-Poule

538
0
SHARE

Nicole est une femme attachante qui a le sourire qui s’entend, même au téléphone.

Nicole Gil-Rivière

C’est un vrai plaisir d’échanger avec elle tant sa bonne humeur et sa joie de vivre sont communicatives. Jamais une écrivaine pour enfants n’aura autant de bienveillance à transmettre. Même aux adultes !

Nicole, comment dois-je dire en parlant de vous : auteure ou autrice ?

Je trouve que le «e» d’auteure écorche les oreilles
Tandis que le mot autrice est un peu désuet …

Je préfère vraiment l’appellation d’écrivaine. Non seulement le mot a une jolie sonorité mais il comporte deux mots qui me touche : l’écrit dans lequel je me plaît depuis de longues années déjà et la veine. Et de la chance, j’en ai eu beaucoup en rencontrant l’équipe de Nombre7 😉

La saga Berthe-Poule
La saga Berthe-Poule

Parler nous de Berthe-Poule, votre héroïne ?

A tous ceux qui croient que Berthe-Poule est une petite poulette, vous vous trompez ! C’est une petite fille attachante, espiègle, courageuse, aventureuse … mon héroïne depuis 20 ans. C’est vous dire comme nous nous connaissons bien, elle et moi !
Petite fille haute comme 3 poussins, il lui arrive des aventures extraordinaires. Dans le prochain album, vous verrez qu’elle est un peu la nièce de Sherlock Holmes.

Berthe-poule

Son univers féerique m’enchante toujours autant. Bien des adultes devraient suivre son chemin et se laisser aller à la fantaisie je pense.

Et vous Nicole … Comment passe-t-on de la mode à l’écriture de romans jeunesse ?

J’ai la chance d’être grand-mère. De six petites-filles. Ce rôle de grand-mère est le plus beau qu’il soit, il est au-dessus de tout le reste.

C’est pour mes petites-filles que j’ai créé Berthe-Poule. Longtemps, ses histoires sont restées à l’abri dans le cocon de ma famille. Puis, poussée par des amis, par mes proches, j’ai eu envie de partager Berthe-Poule avec le public.

Olivia – Sur votre site, vous parlez d’une jeune équipe qui s’est constituée autour vous. De qui est-elle composée ?

Le travail d’auteur est souvent solitaire pourtant …

Très vite, alors que Berthe-Poule n’était pas encore connue du grand public, des jeunes gens m’ont épaulée, accompagnée. Les enfants de mes amis m’ont aidé à faire mon site internet, des illustrateurs ont donné vie à Berthe-Poule, une linguiste m’a rejointe pour corriger mes textes, un ami a fait les enregistrements audio … et c’est ainsi qu’une équipe jeune et dynamique m’accompagne dans la création des aventures de mon héroïne.
Je n’aime pas beaucoup travailler seule, je trouve que le risque de tourner en rond bien trop grand. J’aime partager et me nourrir des idées des autres. C’est très enrichissant.

Vous êtes extrêmement active sur les salons du livres. Pensez-vous que ce soit un passage obligé pour un auteur ?

Rien n’est obligé ! Mais les salons sont vivement conseillés je pense. Non pas pour devenir riche – qui pense encore devenir riche avec ses livres ? – mais pour aller à la rencontre du public.

Et c’est bien souvent dans les salons que je vis mes plus beaux moments d’écrivaine. A travers les sourires des enfants. Quel bonheur de voir leurs yeux briller quand ils ont l’un de mes albums entre les mains !

Sur les salons, je rencontre les parents, les instituteurs … c’est passionnant d’échanger avec les adultes. J’apprends beaucoup à leur contact.

Olivia – Mon petit doigt me dit que Berthe-Poule n’est pas toute votre vie. Il y a bien entendu votre famille, vos petites-filles mais également des cercles de femmes que vous organisez ou auxquelles vous prenez part n’est-ce-pas ?

Cercle de femmes littéraires ou chamaniques ? Quel est votre camp ?

Je crois que je suis faite pour aider les autres. Les enfants à travers mes livres et les adultes aussi.
Dans une société où nous sommes en proie à de nombreux doutes sur nos parcours de vie, j’avais envie de réunir autour de moi des femmes, dans un espace où régnerait la sororité.

Dans ces cercles de femmes pour lesquels j’ai été initié, nous évoquons des sujets très larges comme le développement personnel, l’écologie, la littérature …
Je tente d’aider les femmes à trouver les outils pour aller chercher au fond d’elles leurs propres réponses. Grâce à la méditation, à l’échange, à l’écoute.

De mes voyages, je rentre chargée de nouvelles émotions, de nouvelles pistes pour se découvrir soi-même. J’ai passé cet été 3 semaines en Mongolie, un voyage qui m’a transformée et beaucoup apporté. Je transmets ensuite à ces femmes qui m’entourent et me font confiance.

Berthe-Poule, les cercles de femmes sont des façons, très différentes il est vrai, d’apporter de la joie autour de moi. Et c’est mon plus grand plaisir. Avec mes petites-filles !

SHARE
Previous articleUn auteur en Martinique
Next articleOyé oyé, autrices et auteurs*
Éditeur et Directeur chez Nombre7 Editions, c'est un parcours multiple qui m'amène aujourd'hui à intervenir dans cet environnement littéraire qui m’a accompagné toute ma vie. Je suis à présent acteur de ce secteur avec un projet destiné à faire émerger de nouveaux auteurs et définir une "nouvelle frontière" pour l'édition.