Home La vie des auteurs « La Faim du Monde »

« La Faim du Monde »

206
0
SHARE

Philippe Guillaume

A la manière de Diderot

Philippe Guillaume nous propose un dialogue à la manière de Diderot (Le Neveu de Rameau, Le Rêve d’Alembert), entre deux amis de longue date Philippe et François. L’intérêt intellectuel de leurs échanges va les entraîner sur des pistes originales de réflexions. Ils abordent alors des questions cruciales concernant notre devenir. Ils s’attardent aussi à décrire le plus simplement du monde notre vie de chaque jour. Leur cheminement nous apparaît de ce fait plus proche de nos préoccupations journalières !

Mais très vite l’Auteur nous fait comprendre que notre présent ne peut indéfiniment faire fi du passé. Sortant tous de ce confinement obligé et de cette « mort » sous-jacente, nous devons essayer d’imaginer pour l’avenir de nos enfants un monde comme nous l’avait dit Albert Camus, qui ne « se défasse pas » ! Pour cela, nous aurons besoin d’accéder à une compréhension différente de notre réalité qui assurément n’est plus suffisante pour gérer la complexité de ce XXIe siècle.

L’Auteur nous convie à faire ensemble l’effort nécessaire pour retrouver les fondamentaux, les cadres et les repères qui nous avaient  permis jusqu’à lors, et même si le paradis n’a jamais été sur terre, de nous projeter dans l’avenir. Ne pas les respecter, voire même vouloir les ignorer, nous conduira inéluctablement à notre destruction.


Philippe Guillaume est aussi un pianiste virtuose …


 A ce propos il aime rappeler cette phrase du scientifique Arnaud Fontanet de l’Institut Pasteur, qui dernièrement pour donner suite aux ravages causés par ce coronavirus, soulignait en guise de mise en garde au, « n’importe quoi » et au, « tout est possible » de nos contemporains : «  Laisser les animaux sauvages en liberté. Ne pas consommer leur chair ».

Philippe Guillaume

Quand nul ne la regard, la mer n’est plus la mer, elle est ce que nous sommes lorsque nul ne nous voit.

Jules Supervielle

A ces conditions de prises de consciences, et à notre volonté avérée d’atteindre à un second niveau de compréhension, en parallèle à notre réalité quotidienne, l’Auteur essaye alors de nous convaincre que le bonheur pourrait encore exister sur cette planète terre !

Mais, utopie mise à part dit-il, il faudra  en plus que nous  arrivions à sublimer notre « Faim du monde », en « travaillant » (denkarbeit nous aurait dit Freud) contre ce qui pointe de plus en plus à l’horizon de notre devenir : le bon-heurt dont l’objet  serait la mort si nous n’y prenions pas garde !

Philippe Guillaume

Philippe Guillaume 

Auteur

33 rue Louis Vallière – 34300  AGDE
✆ 06 68 14 64 20 – ph.guillaume.psychanalyste@orange.fr

Découvrez mon livre La Faim du monde

Je vous invite à laisser une critique sur     
SHARE
Previous articleEst-ce que ce monde est sérieux ?
Next articleCroyance et certitude
Éditeur et Directeur chez Nombre7 Editions, c'est un parcours multiple qui m'amène aujourd'hui à intervenir dans cet environnement littéraire qui m’a accompagné toute ma vie. Je suis à présent acteur de ce secteur avec un projet destiné à faire émerger de nouveaux auteurs et définir une "nouvelle frontière" pour l'édition.